Anthropocène, rapport à la nature / lundi 7 juin 18h15-20h00

Inscription

Qu’est ce que la nature pour nous et que nous en reste-il? Peut-on vraiment parler aux élèves de nature lorsque notre canapé forestier est coincé entre une piste Vita, une zone industrielle, une autoroute et des champs voués à l’agriculture intensive, sans parler de l’anthropisation invisible ? Ne fait-on pas vivre une certaine fiction ou un fantasme du sauvage ? L’Anthropocène se définit comme une ère dont l’humain serait devenu la force géologique prépondérante. Mais elle est aussi une ère qui potentiellement pourrait être la dernière pour notre espèce. Prendre en considération le concept d’Anthropocène dans l’enseignement, tout particulièrement dans l’outdoor education, induit donc une prise de position par rapport à ce que l’on définit comme nature et, par-delà, comme société. L’Anthropocène met au centre de nos pratiques la définition, toujours mouvante, de la posture enseignante et du rôle de l’école. Comment donc peut-on enseigner ou éduquer les enfants et les jeunes à être vivants dans le monde, quel type de lien peut/veut/doit-on instaurer entre nos élèves ou nos étudiants-es et leur environnement et par quelles activités et occupation de l’espace y parvenir ?